Morwenn Le Normand & Ronan Pinc - Hanterdro Kamm

Contact concerts/festoù-noz: sonarleurenn@gmail.com Il aime sa voix. Elle aime son swing. Il aime son phrasé. Elle aime ses improvisations poétiques. Il joue du violon; c'est son instrument. Elle le pousse au violoncelle; Il râle. Elle sourit. Elle aime les cornichons. Il préfère le vin blanc. Ils sont un duo. Chaud, léger, musical, sensuel... Beltan! Fest-Noz ou concert, les deux font la paire! Morwenn et Ronan ont pour mission de "beltaniser" ceux qui ont le bonheur de croiser leur route. Mais qu'est-ce donc cela, l'esprit "Beltan"? Montée de la sève, éclosion des bourgeons, tous les bienfaits du printemps et de l'amour... Laissez-vous porter par ces images glamour mais pas toujours. Pour les plus curieux, l'esprit "Beltan" sera à découvrir plus intensément encore lors de la première édition du festival "Beltan" qui aura lieu les 1, 2 & 3 mai 2015 dans le Pays de Port-Louis (56). Festival dont nos 2 artistes "chik ha chok" seront les ambassadeurs officiels! Prochaine date du duo à ne pas rater : le 15 février, pour la Saint-Valentin, lors des dimanches de la Peau, au pub "La Peau de l'Ours" à Port-Louis. Le public est invité à se vêtir de rouge "beltan" pour jouer le jeu jusqu'au bout! Calendrier estival à suivre... http://ronanpinc.free.fr/ http://morwenn-le-normand.e-monsite.com/ Grand merci à : Yann Le Normand pour la réalisation de ce beau clip! Sarah et Geneviève, pour les robes, cravates et bijoux confectionnés par leur soin. Texte et musique: Morwenn Le Normand Arrangements : Ronan Pinc Réalisation : Yann Le Normand Robe : Genenviève Libeau "Coupé-Décalé" Boucles d'oreilles : Sarah Blondelle Hanterdro boiteux Je suis venue ici pour entamer la danse. Mais je ne peux pas danser avec ces deux musiciens là.. Le premier, à l'accordéon toujours un chapeau sur la tête, joue dans un mode que seul lui comprend. Le second, sans chapeau, au violon, joue pour faire pleurer les filles et les voir se moucher. Alors je suis là pour entamer la danse mais avec ces deux musiciens, je ne peux danser. Je suis tout de même revenue pour danser, mais j'ai oublié mes chaussures dans un bistrot de Paimpol et mes chaussettes sont percées.. Alors, pour me donner du courage, je bois... Mais, j'ai trop bu... Et je ne peux plus danser."

Retour
×